Porc au caramel

Voilà un moment que j’ai trouvé une recette de porc au caramel que je souhaites partager avec vous. Vous la connaissez peut-être, pour ceux qui connaissent la blogosphère culinaire, je l’ai trouvé sur le site de Mercotte.
Cette recette est tout simplement divine !!!
Voilà les ingrédients que j’ai retenu …
Ingrédients
(pour 4 à 5 personnes)

1kg de sauté de porc
1 gros oignons

100 g de lardons fumés

4 c à s d’huile de sésame
7 morceaux de sucre + ½ verre d’eau pour le caramel
2 c à s de sauce barbecue
3 étoiles de badiane
1 c à s de gingembre frais haché
2 c à s bombées de 5 parfums
50 mL de vinaigre de Xérès
1 gousse d’ail écrasée
2 c à s de miel
1 trait de sauce soja

2 c à s de graines de sésame grillées

2 c à s de coriandre hachée

Préparation

Faire revenir l’oignon et les lardons dans 2 c à s d’huile de sésame.
Colorer la viande dans 2 c à s d’huile de sésame. Faire un caramel foncé dans une cocotte avec les 7 morceaux de sucre et le 1/2 verre d’eau.
Ajouter la viande, l’oignon, la sauce barbecue, les étoiles de badiane, le gingembre, les épices 5 parfums, le vinaigre, l’ail écrasé et le miel.
Couvrir d’eau à hauteur et cuire 2 h à feu doux en remuant de temps en temps.
La sauce doit être bien épaisse. Goûter, rectifier l’assaisonnement avec la sauce soja et du miel si nécessaire.
Au moment de servir parsemer de graines de sésame grillées et de coriandre hachée. Servir avec du riz sauté à l’ananas.


Publicités

La véritable recette du tournedo Rossini

Nous l’avons trouvé ici.
Pour le réveillon de Noël, nous avions prévu de réaliser ce plat, mais nous en n’avions une idée que très épurée. En interrogeant plusieurs cuisiniers de notre entourage, nous somme arrivés petit à petit à y voir plus clair, et avons complété nos recherches sur le net. Le lien plus haut renvoie donc vers la recette qui nous a semblé être LA recette.
C’est Monsieur So’ qui s’est mis au fourneau. Et je dois dire que ce fut une vraie réussite. Quel régal !!! Rien que d’en parler, j’en ai l’eau à la bouche !
Voici le résultat …
Nous avons choisi de l’accompagner de frites allumettes, très agréable pour les tremper dans la sauce.
En revanche, nous avons opté pour de la truffe en conserve, mais nous sommes très déçu. le parfum ne se dégage pas du tout. C’est sûr la prochaine fois nous utiliserons de la truffe fraîche.
La tranche de boeuf repose sur une tranche de pain grillé (qu’on ne voit malheureusement pas sur la photo). Elle a tout intérêt à s’imbiber un petit peu de jus. Ne vous inquiétez pas, elle garde un peu de croustillant.
La recette des tournedos Rossini, c’est une explosion, de parfums différents, de textures différentes … bref, une explosion de sensations !!!

Roulés de poireaux au saumon fumé

Allez, une recette simple pour redémarrer !!! Je n’ai pas de photo car je n’ai pas réussi à faire quelque chose de présentable, mais c’était tellement bon !!!

(recette Marmiton) Pour 2 personnes

Ingrédients :

4 blancs de poireaux
4 tranches de saumon fumé (mais je préfère la truite fumée)
500 g de crème fraiche épaisse (légère de préférence)
1 gros citron
Sel

Préparation :

Cuire les blancs de poireaux à la vapeur 8 à 10 minutes.
Quand ils sont cuits, je vous conseille de laisser un peu refroidir et égoutter.
Puis enrouler chaque blancs de poireaux dans une tranche de saumon fumé. Placer dans un plat allant au four.
Dans un récipient, presser 1 citron, puis ajoutez la crème fraiche, le sel, mélangez.
Verser ce mélange sur les poireaux au saumon fumé.
Mettre au four à 180°C ( Th. 6) pendant 10 minutes environ.

Déguster.
Vous pouvez accompagner ce plat de riz.

Assiette exotique

Voici deux petites recettes très simples.

D’abord des ailes et pilons aux épices à tandoori. En général, j’en fait une certaine quantité que je congèle, cette préparation est bien meilleure que toutes les recettes que l’on peut trouver toute faites dans le commerce. Et il suffit ensuite de sortir la quantité désirée au dernier moment (et pour ceux qui ont la chance d’en avoir une, il suffit des les passer encore congelés dans la fameuse friteuse sans huile !).
Et pour accompagner cette viande, une poêlée exotique de légumes à l’ananas.
Deux plats aux saveurs asiatiques qui s’accordent bien.

Ailerons de poulet aux épices à tandoori

Ingrédients :

Ailerons de poulet frais
Epices à tandoori
Sel, poivre

Préparation :

Je vous conseille de recouper en deux les ailerons, vous obtiendrez les ailes et les pilons. Encore plus de morceaux à grignoter.
Dans une poêle bien chaude avec un peu d’huile, faites dorer les morceaux de poulet, puis saupoudrez d’épices selon votre goût. Laissez cuire à cœur.
Enfin, dégustez bien chaud, ou laissez refroidir et congelez …

C’est tellement simple, ce serait dommage de s’en priver !

Poêlée exotique de légumes à l’ananas

Ingrédients:

Carottes
Poireaux
Oignons
Ananas au sirop
Gingembre
Sauce soja

Préparation :

Laver les légumes. Préparez une julienne avec les carottes, les poireaux, les oignons et le gingembre. Découpez l’ananas en morceaux.
Mélangez les légumes et l’ananas dans un saladier et arrosez de sauce soja de façon à enrober les morceaux. Si possible laissez mariner.
Dans une poêle très chaude (au mieux, un wok !) avec de l’huile, jetez y le mélange. Saisir les légumes et laisser cuire selon votre goût (croquants ou bien cuits).
Attention, ne rajoutez pas de sel, la sauce soja en apporte suffisamment !
C’est prêt, vous pouvez déguster avec les ailerons tandoori.

Crumble de poulet et pomme aux flocons d’avoine

Voici une de mes recettes préférées ! Elle n’est vraiment pas compliquée et est rapide à réaliser.
La recette initiale était distribuée sous forme de tract libre service au rayon pommes dans un supermarché ! D’habitude, je les lis mais ne les prends jamais, mais cette recette m’avait mis l’eau à la bouche ! Et depuis, je la garde précieusement à portée de main …
Cette fois-ci j’ai réalisée une petite variante puisque j’y ai rajouté des poireaux, mais sans, elle est toute aussi délicieuse !
Le petit plus vient des flocons d’avoine qui rendent ce crumble très croustillant …


Ingrédients :
(pour 2 personnes )

2 blancs de poulet
3 petits blancs de poireaux (facultatifs)
1 pomme
1/2 oignon
1/2 c à c de curry en poudre
1 c à s de raisins secs
1 c à c d’huile d’olive
70 g de flocons d’avoine
50 g de beurre
25 g de parmesan
Sel, poivre

Préparation :

Lavez les légumes.
Pelez et émincez l’oignon.
Émincez les blancs de poireaux.
Coupez la pommes en quatre, ôtez le cœur et coupez la en cubes sans la peler.
Coupez les blancs de poulets en cubes.
Préchauffez le four à 180°C (Th. 6).
Faites chauffer l’huile dans une sauteuse. Faites y dorer les oignons et les poireaux. Puis ajoutez le poulet, la pomme et les raisins secs. Laissez cuire pendant 10 minutes en remuant de temps en temps.
Ajoutez le curry, salez et poivrez. Versez dans un plat à gratin.
Pour la pâte à crumble, mélangez les flocons d’avoine, le parmesan, et le beurre coupez en morceaux, du bout des doigts. Puis émiettez la sur le mélange précédent.
Mettez au four pendant environ 20 minutes , jusqu’à ce que ce soit doré !

C’est prêt ! A déguster bien chaud !

Poulet au lait de coco

Depuis le début de ce blog, vous avez dû vous rendre compte que j’apprécie particulièrement les épices, enfin surtout le curry, et les plats exotiques, en général. Alors, je vais continuer sur ma lancée et vous proposer un plat délicieux. Cette recette est inspirée du livre Cuisines du monde. Ce n’est pas la 1ère fois que je la fait et c’est toujours une réussite.
La recette originale propose de mettre des tomates fraîches dans le plat. Saison oblige, pas question pour moi d’en utiliser, donc je les ai remplacée par du coulis de tomate (merci Véro pour cette suggestion !). Le résultat fut tout à fait satisfaisant. A vous de juger …

Ingrédients :
(pour 6 personnes)

1 poulet découpé en morceaux
2 oignons
2 gousses d’ail
250 ml de coulis de tomates
250 ml de vin blanc sec
250 ml de bouillon de volaille
350 ml de lait de coco
1 c à c de curry en poudre
1 pincée de filaments de safran
Huile d’arachide ou de tournesol
Sel, poivre

Préparation :

Faites chauffer l’huile dans une sauteuse ou une cocotte. Y dorer les morceaux de poulet.
Hachez l’oignon et l’ail et ajoutez-les au poulet. Laissez dorer 5 minutes en remuant et ajoutez le coulis de tomates. Laissez cuire et continuez à remuer pendant 5 minutes.
Ajoutez le curry et le safran, puis le vin et le bouillon de volaille. Portez à ébullition, puis baissez le feu et laissez cuire 30 à 40 minutes à feu doux.
Ajoutez enfin le lait de coco et laissez cuire 5 minutes à feux doux. Salez, poivrez, c’est prêt !
Vous pouvez servir ce plat avec du riz. Le livre propose également de rajouter quelques morceaux de bananes jaunes dorées … et pourquoi pas des bananes plantain ?! A essayer …

Un bon boeuf bourguignon pour se réchauffer …

Après la tempête et en ces temps pluvieux et froids, rien de tel qu’un bon plat chaud pour se réconforter : une bonne soupe, un plat en sauce, une raclette ou une fondue …
Faire partie d’une AMAP, nous donne l’opportunité de passer des commandes occasionnelles sur des produits autres que des légumes, et il y a quelques mois nous avions commandé 10kgs de viande de boeuf bio (vive les congélateurs !). Dans le colis, on retrouve toutes sortes de morceaux de boeuf : à griller, à rôtir, à pot-au-feu, et à bourguignon !
Il me restait 1 kg de collier à bourguignon, plat idéal en ce moment. Je vous propose donc la recette que j’ai réalisé hier.

Ingrédients :
(pour 5 à 10 personnes, c’est selon les appétits !)

1 kg de viande à bourguignon (demandez à votre boucher qui vous donnera les meilleurs morceaux)
100 g de lardons fumés
1 oignon
4 carottes
50 g de farine
500 ml de vin rouge
Eau
Huile de tournesol
Bouquet garni ou herbes de Provence
Sel et poivre

Préparation :

Dans une sauteuse ou une cocotte, faites fondre un peu d’huile, et faites y dorer rapidement les morceaux de viande (il ne doivent pas cuire, juste prendre un peu de couleur !). Sortez les et réservez.
Dans la même sauteuse, faites dorer également les lardons. Sortez les et posez les sur du papier absorbant pour enlever le surplus de gras (vous n’êtes pas obligé, mais ce sera plus digeste …).
Lavez les légumes. Émincez l’oignon, et taillez les carottes en mirepoix (dès de 1 à 1,5 cm). Faites les dorer à leur tour. Quand ils ont pris une belle couleur, singez en ajoutant la farine. Laissez revenir un peu puis ajoutez le vin rouge. Mélangez bien de façon à bien délayer la farine.
Rajoutez les lardons et la viande. Complétez en ajoutant de l’eau jusqu’à ne plus voir de morceaux dépasser. Ajoutez les herbes de votre choix, du sel du poivre avec modération (vous rectifierez l’assaisonnement en fin de cuisson).
Laissez mijoter …

Je vous conseille de vérifier régulièrement la texture de la viande, il m’a fallu 4 bonnes heures pour arriver à un résultat satisfaisant. Si vous êtes équipez d’une cocotte sous pression, ça va normalement beaucoup plus vite …
La viande est bien cuite quand les morceaux peuvent s’effilocher.
J’ai choisi de servir ce plat avec du riz, mais j’ai une petite préférence avec des pommes de terre vapeur, un grand classique !

N.B. : N’hésitez pas à en faire des grandes quantités que vous congèlerez, il parait que c’est toujours meilleur réchauffé !

Samoussas au boeuf et aux légumes

L’année est déjà bien entamée et je n’ai toujours pas poster de nouvelles recettes, alors hier, j’ai eu l’occasion d’improviser un petit quelque chose qui valait peut-être le coup !
Il me restait des feuilles de brick au fond de mon congélateur et j’avais envie de faire quelque chose avec, mais juste avec ce que j’avais sous la main, sans achat supplémentaire. Il me fallait une viande, des légumes et des épices. J’ai choisi des steaks hachés surgelés, des oignons, des carottes, des poireaux (légumes du panier de saison, bien sûr !), du gingembre frais, de la sauce soja et enfin du curry.

Ingrédients :
(Pour 12 samoussas)

6 feuilles de bricks
2 steaks hachés
1/2 oignon
3 petite carottes
3 petits blancs de poireaux
1 pouce de gingembre frais
1 œuf
2 c à s de sauce soja
1 c à c de curry
1 c à s d’huile d’olive
50g de beurre

Préparation :

Lavez et épluchez tous les légumes.
Coupez oignon, carottes, poireaux et gingembre en julienne.
Faire chauffer l’huile d’olive (elle doit être bien chaude) et faites y sauter tous les légumes en même temps. Maintenir le feu fort. Remuer régulièrement.
Pendant ce temps  » brisez » les steaks hachés, puis rajoutez la viande aux légumes.
Enfin, quand le mélange est bien saisi, ajoutez la sauce soja et le curry. Laisser réduire puis éteignez le feu. Rajoutez l’oeuf entier cru, mélangez bien.
Faites préchauffez votre four Th. 7 (210°C).
Faites fondre le beurre.
Détacher une feuille de brick. Partagez la en deux.
Badigeonnez 1 demi feuille de beurre fondu. Pliez la en deux dans la longueur. Déposez un peu de farce sur la droite de la bande obtenue, puis replier de façon à obtenir des triangles (bon, étant donné que je n’ai pas pris énormément de photos explicatives et qu’il n’est pas évident de rendre compte de la manipulation à l’écrit, faites comme vous pouvez de façon à obtenir des petits feuilletés ! Mais en général, le pliage est décrit sur les paquets de feuilles de brick …). Badigeonnez de nouveau de beurre fondu le triangle obtenu.
Recommencez l’opération pour toutes les autres feuilles de brick.
Déposez toutes les samoussas sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pendant environ 10 minutes (n’hésitez pas à surveiller tout de même, les fours sont différents !).
Vous pouvez alors déguster vos samoussas en entrée par exemple ou en plat principal accompagné de salade verte, ou encore les servir en apéritif.
Bon appétit !

Tarte aux feuilles de blettes

En cette saison, dans notre panier, nous y trouvons des blettes. Je ne connaissais pas bien ce légume avant notre adhésion à l’AMAP. Alors j’ai essayé plusieurs recettes qui ne m’ont pas convaincu, jusqu’à ce que je trouve celle-là de Pascale & co !
Je n’ai pas suivi la recette à la lettre, mais le résultat a été au delà de mes espérances ! J’ai enfin trouvé une recette pour cuisiner mes blettes … enfin les feuilles, me reste encore à trouver une bonne recette pour les côtes !

Désolé, il ne restait plus qu’une part à prendre en photo, elle était vraiment très bonne cette tarte !

Ingrédients :

1 pâte brisée

1 botte de blettes
1 petite boite de thon
2 œufs
2 c à s de moutarde
15o ml de crème liquide
1 oignon
50 g de fromage râpé
50 ml de vin blanc
1 c à s d’huile
Sel, poivre.

Préparation :

Nettoyez les feuilles de blettes et retirer les côtes (que vous pouvez garder pour une autre recette que je n’ai pas encore trouvé !) . Mettez les 5 minutes dans une une grande casserole d’eau bouillante pour les blanchir. Puis égouttez les bien.
Pelez et émincez l’oignon. Faites le revenir dans l’huile.
Ajoutez les feuilles de blettes. Salez, poivrez (généreusement !). Laissez cuire jusqu’à évaporation d’eau. Réservez.
Dans un saladier mélangez les œufs, la crème fraîche, la moutarde, le vin blanc, le thon émietté et le fromage râpé. Salez, poivrez.
Étalez la pâte brisée dans un plat à tarte et piquez le fond à l’aide d’une fourchette.
Ajoutez le mélange feuilles de blettes et oignon, et versez le mélange œufs, etc.
Mettez au four à 160° (Th5/6) environ 25 minutes.
Y’a plus qu’à déguster accompagné d’une petite salade verte par exemple !

Encore merci à Pascale & co !

Risotto aux épinards

Et on continue avec les légumes du panier …

La saison nous livre de belles feuilles d’épinards. Mais voilà, Syl’ peut les avaler sous toutes leurs formes, en ce qui me concerne, c’est plus difficile ! Ça n’est pas le goût mais c’est la texture des épinards qui me rebute. Alors au lieu de les préparer simplement cuits natures, pourquoi ne pas les glisser dans une tarte par exemple, un cake, une quiche. J’ai opté pour un risotto ! En farfouillant sur la toile, j’ai bien vu que des recettes existaient. Je me suis inspirée d’une trouvée dans le Journal des femmes. Voici donc mon risotto aux épinards …

Ingrédients :
(pour 4 personnes)

240 g de riz aborio
1 botte d’épinards
1 oignon
1 gousse d’ail
120 g de parmesan râpé
1 l de bouillon de légumes
120 ml de vin blanc
40 g de beurre
2 c à s d’huile d’olive
Origan
Sel, poivre

Préparation :

Otez les queues d’épinards, laver les feuilles. Faites les fondre dans une casserole à feu doux (pas besoin d’eau ou de matière grasse, surveillez simplement que ça n’accroche pas en remuant de temps en temps). Réservez.
Hachez finement l’oignon. Dans une casserole, faites chauffer l’huile, puis rajouter l’oignon que vous laisserez fondre doucement sans coloration.
Ajouter le riz jusqu’à ce qu’il devienne translucide (enfin, c’est ce qui est dit sur toutes les recettes, seulement ne vous attendez pas à ce qu’il soit totalement translucide ! Il n’y a que les bords des grains qui le deviennent …).
Puis ajoutez le vin blanc. Laissez le riz absorber le liquide.
Rajoutez les épinards hachés, l’ail haché et l’origan.
Puis ajouter louche par louche le bouillon chaud. Laissez absorber à chaque louche jusqu’à ce que le riz soit bien cuit. (Attention à ne pas laisser attacher ou cramer le fond, remuer régulièrement)
Enfin, hors du feu, ajouter le beurre et le parmesan. Mélangez bien.
Remettez quelques minutes sur le feu. Goûter et rectifiez l’assaisonnement avec du sel et du poivre.
Servez chaud.

Le résultat m’a complètement satisfaite ! J’ai trouvé la recette qui me fera manger des épinards !

N.B. : Vous pouvez utiliser du bouillon de volaille à la place du bouillon de légumes si vous préférez.
Pour cette fois-ci, vous reconnaitrez que j’ai utilisé de l’emmental râpé, mais il n’y a pas de doute, avec du parmesan c’est bien meilleur !

Cailles farcies au foie gras et aux figues

Je ne sais plus où Syl’ (ma moitié !) à trouvé cette recette, sur la toile, c’est sûr … Je crois qu’il s’est inspiré de plusieurs idées.
En tous cas, le résultat a été plus intéressant que nous l’imaginions. D’ailleurs, je crois que ce plat a fait l’unanimité autour de la table !
Voilà un plat que j’ai oublié de photographier, mais quand on y pense, il n’y avait pas grand chose à voir, mais plutôt à déguster …

Ingrédients :
(pour 6 personnes)

6 cailles
1 bloc de foie gras de canard de 200g environ (il vous en restera sûrement !)
6 figues sèches (plus exactement moelleuses, la texture est plus agréable)
6 biscuits (pas des petits beurre, style spéculos)

Préparation :

Le plus compliqué est peut-être de les désosser, pour les explications, je vous invite à aller faire un tour ici.
Ensuite, mixez les figues séchées avec les biscuits, puis avec le bloc de foie. Votre farce est prête !
Il ne vous reste plus qu’à farcir les cailles, et là encore, je vous invite à faire un tour ici. Je n’avais pas trouvé cette page au moment où on l’a fait, et ça a failli être un carnage, ces conseils auraient été les bienvenus !
Saler et poivrer.
Mettre au four préchauffé à 210°C (Th.7) pendant environ 15 minutes.
Servez chaud avec des carottes sautées par exemple.

Et merci Chef Simon !