Ma recette de cookies !

Cookies

Ça fait quelques temps maintenant que je réalise des cookies presque toutes les semaines !

Comme j’en fais une quarantaine à chaque fois, il y’en toujours suffisamment pour que tout le monde puisse goûter. Et ils ont un franc succès, alors je me décide à mettre la recette sur le blog !

A vos fourneaux !

Ingrédients :
(pour 40 à 50 cookies selon leur taille !)

250 g de beurre 1/2 sel ramolli
1 plaque de chocolat noir haché ou 1 sachet de pépites à 70%, je trouve que c’est encore meilleur !
120 g de flocons d’avoine
150 g de sucre (roux de préférence) depuis peu, je ne mets que 80 g 😉
250 g de farine
5 g de levure chimique (environ 1 c. à café)

Préparation :

Préchauffer le four Th.6 (180°C).
Mélanger le sucre avec le beurre ramolli.
Ajouter les flocons d’avoine et le chocolat.
Ajouter la farine, puis la levure.
Il peut être utile de terminer le mélange à la main pour une meilleure homogénéisation. On obtient une pâte modelable.
Préparer une plaque à pâtisserie avec du papier cuisson.
Former des boules, les aplatir un peu et les déposer sur la plaque.
Enfournez pour une dizaine de minutes. Bien surveiller la cuisson. Lorsque les cookies commencent à dorer sur leur base, les sortir et laisser refroidir. Attention, quand on les sort, ils sont encore mous. Ils faut attendre un peu pour pouvoir les goûter !

A vos fourneaux !

Publicités

Salade, toute fraîche, de courgettes aux queues d’écrevisses

Enfin de retour !
Je me suis remis à cuisiner (un peu) depuis 1 mois au moins, mais j’ai perdu le réflexe photo !!!
Cette fois-ci, j’y ai pensé. Nous sommes toujours adhérent à une AMAP et recevons donc toujours nos paniers de légumes. Parmi les tomates, concombre, et aubergines, il y a bien entendu, les courgettes. Bien sûr, je les adore en ratatouille, mais je crois que c’est tout … Alors je me suis souvenu d’un plat préparé par un poissonnier que ma maman ramenait souvent quand je vivais encore chez mes parents … Je ne me rappelle pas exactement ce qu’il y avait dedans, mais je me suis toujours régalée, voilà ce que ça donne …

Ingrédients :

Courgettes
Queues d’écrevisses
Oignon
Citron
Huile d’olive
Sel

Pour les quantités, encore une fois ne me demandez pas, c’est selon les goûts de chacun !

Préparation :

A faire la veille ou au moins une demie-journée avant de déguster …
Laver les légumes. Coupez les courgettes et la moitié du citron en fines tranches. Hachez l’oignon. Mélangez courgettes, citron, oignon et queues d’écrevisses. Salez, arrosez du jus du demi-citron restant, arrosez d’un peu d’huile d’olive.
Mettez au frais et mélangez bien jusqu’à dégustation.

Assiette exotique

Voici deux petites recettes très simples.

D’abord des ailes et pilons aux épices à tandoori. En général, j’en fait une certaine quantité que je congèle, cette préparation est bien meilleure que toutes les recettes que l’on peut trouver toute faites dans le commerce. Et il suffit ensuite de sortir la quantité désirée au dernier moment (et pour ceux qui ont la chance d’en avoir une, il suffit des les passer encore congelés dans la fameuse friteuse sans huile !).
Et pour accompagner cette viande, une poêlée exotique de légumes à l’ananas.
Deux plats aux saveurs asiatiques qui s’accordent bien.

Ailerons de poulet aux épices à tandoori

Ingrédients :

Ailerons de poulet frais
Epices à tandoori
Sel, poivre

Préparation :

Je vous conseille de recouper en deux les ailerons, vous obtiendrez les ailes et les pilons. Encore plus de morceaux à grignoter.
Dans une poêle bien chaude avec un peu d’huile, faites dorer les morceaux de poulet, puis saupoudrez d’épices selon votre goût. Laissez cuire à cœur.
Enfin, dégustez bien chaud, ou laissez refroidir et congelez …

C’est tellement simple, ce serait dommage de s’en priver !

Poêlée exotique de légumes à l’ananas

Ingrédients:

Carottes
Poireaux
Oignons
Ananas au sirop
Gingembre
Sauce soja

Préparation :

Laver les légumes. Préparez une julienne avec les carottes, les poireaux, les oignons et le gingembre. Découpez l’ananas en morceaux.
Mélangez les légumes et l’ananas dans un saladier et arrosez de sauce soja de façon à enrober les morceaux. Si possible laissez mariner.
Dans une poêle très chaude (au mieux, un wok !) avec de l’huile, jetez y le mélange. Saisir les légumes et laisser cuire selon votre goût (croquants ou bien cuits).
Attention, ne rajoutez pas de sel, la sauce soja en apporte suffisamment !
C’est prêt, vous pouvez déguster avec les ailerons tandoori.

Yaourts gourmands à la vanille

Encore un yaourt ! A la vanille en plus ! Mais on a déjà vu !

Oui mais je suis un peu tête de mule, et à force de persévérance on y arrive ! A quoi … à trouver LA recette qui plait aussi à Syl’.
Depuis que je m’essaie à diverses recettes de yaourt, je suis la seule à les manger et à les apprécier (ou pas, cf yaourt aux pruneaux !). Alors, du coup j’avais un peu abandonnée … Et c’est d’ailleurs à la suite de ça que j’ai acheté des yaourts à la vanille d’une célèbre Maman (qui fait aussi des confitures !) . Yaourts de luxe d’ailleurs, quand on voit leur prix ! Mais j’ai eu la bonne surprise de trouver une recette de yaourt maison sur l’emballage. Pourquoi pas l’essayer ? Mais d’abord, goutons ces yaourts de Maman … Très bons, doux parfum de vanille, texture ferme et dense. Leur seul défaut serait peut être d’être trop « gras ». Mais au fond, c’est bien ça qui leur donne si bon goût ! Ce ne sont pas des yaourts allégés, non mais !
Me voilà convaincu d’essayer LA recette maison de Maman … et de faire goûter le résultat à Syl’ … roulement de tambour … verdict … « finalement, j’aime bien tes yaourts ! »
Hourra ! Mission accomplie. Je vous disais bien que la persévérance payait …
Voilà donc cette recette, que j’ai adapté à la capacité de ma yaourtière.

Ingrédients :
(pour 8 pots)

1 yaourt nature
800 ml de lait entier
50 ml de crème
80 g (ou 10 à 12 c à c) de sucre (de préférence complet, car j’utilise toujours la fleur de sucre qui donne un parfum incomparable !)
1 gousse de vanille

Préparation :

Faites bouillir le lait avec la crème et le sucre.
Hors du feu, faites y infuser une gousse de vanille fendue en deux. Laissez tiédir.
Fouettez légèrement un yaourt et incorporez le à la préparation. Mélangez bien.
Répartissez le mélange dans les pots et mettez les dans la yaourtière pour 4,5 à 5 heures.
Pour finir, placez les au frais.
Essayez et donnez moi vos avis …

Des biscuits, des biscuits, des biscuits …

Je fais fort aujourd’hui ! 3 recettes en un seul billet !
Des recettes de biscuits, de ceux qu’on peut grignoter à l’heure du goûter ou l’heure du thé ! C’est d’ailleurs pour ça que j’en ai fait 3 sortes, parcequ’en avoir qu’une seule, ça laisse pas le choix aux gourmands …
Évidemment pour en faire beaucoup, je ne voulais pas de recettes ni trop compliquées, ni trop chère. D’abord, une recette de cookies aux pépites de chocolat, c’est un indémodable qui fait toujours plaisir aux petits comme aux grands. Ensuite une recette de montecaos, parce qu’il n’y a rien de plus simple et parce qu’il y a longtemps que j’avais envie d’essayer, tout simplement ! Enfin, des congolais, juste parceque la recette, encore une fois, me paraissait très simple, rapide à faire, et que j’avais les ingrédients à disposition !

On ne voit pas trop la différence sur les photos, mais je vous assure ce ne sont pas les mêmes !
Voici les recettes par ordre d’apparition des photos …

Cookies (inspirés d’une recette Marmiton.org)

Ingrédients :
( pour 30 biscuits environ selon la grosseur)

250 g de farine
125 g de beurre
250 g de sucre
1 œuf
1 sachet de levure
80 g de chocolat à pâtisser
Sel

Préparation :

Laissez le beurre à température ambiante quelques heures avant de vous en servir pour qu’il ramollisse.
Faites préchauffer votre four à 150°C (Th. 5).
Concassez le chocolat à l’aide de couteau pour obtenir des morceaux de la grosseur que vous désirez.
Dans un plat, réduisez le beurre en pommade à l’aide d’une fourchette. Ajoutez progressivement le sucre tout en continuant à travailler le tout. Enfin ajoutez l’œuf entier et mélangez bien.
Ajoutez la farine, la levure et le sel, puis mélangez. Ajoutez les pépites de chocolat.
Faites des petits tas du mélange (sans les aplatir, les cookies seront plus jolis et garderont leur croustillant) disposés sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Mettez au four pendant environ 8 à 10 minutes. Surveillez bien la cuisson ! Ils peuvent très vite cramer au lieu de dorer !
Enfin, le plus difficile, attendre qu’ils refroidissent un peu …

Montecaos

Ingrédients :
(pour 30 biscuits environ selon la grosseur)

400g de farine
100 g de poudre d’amande
175 g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
200 ml d’huile
1 c à c de fleur d’oranger
Cannelle en poudre

Préparation :

Préchauffez votre four à 180°C (Th. 6).
Dans un plat, mélangez la farine, la poudre d’amande, le sucre, le sucre vanillé, la fleur d’oranger et l’huile. Mélangez bien. Ne vous inquiétez pas si le mélange reste friable.
Formez des petites boules que vous disposez sur une plaque recouverte de papier cuisson, appuyer avec un doigt au sommet de chacune. Saupoudrez de cannelle en poudre.
Mettez au four pendant environ 20 minutes ( suivant votre four, le temps de cuisson peut être moins long, surveillez bien !).
Laissez refroidir.

Congolais (de Pâtisserie et Gourmandises)

Ingrédients :
(pour 15 environ selon leur grosseur)

2 œufs
100 g de sucre
150 g de noix de coco râpée

Préparation :

Préchauffer le four à 150°C (TH. 5).
Battez les blancs en neige en ajoutant progressivement le sucre.
Mélangez les jaunes avec la noix de coco râpée.
Incorporez les blancs en neige sucrés au mélange précédent.
LaisseZ reposer 30 minutes.
Formez des petits tas en forme de pyramide puis mettez au four pendant15 minutes environ. Ils ne doivent pas trop colorer (normalement, ce qui n’est pas le cas des miens !).
Laissez refroidir.

N.B. : J’ai vraiment du mal à maitriser mon four au gaz. En général toutes mes préparations ont tendance à cramer dessous et à ne pas assez cuire dessus. Cette fois, j’ai réussi à ne pas avoir des biscuits noirs et inmangeables, mais ils restent très dorés, cette couleur est également dûe, je pense, au sucre complet roux que j’utilise en ce moment … Peut-être que les habitués des congolais et montecaos pourront me le confirmer. Je suppose qu’avec un sucre blanc, il est plus simple d’obtenir une couleur plus pâle ?

Yaourts à la vanille et craquant de chocolat

Après ma tentative ratée de yaourts aux pruneaux, voici une nouvelle recette, en prenant des classiques cette fois-ci. D’abord la vanille en gousse et du bon chocolat noir corsé pour une petite touche originale. C’est encore une recette inspirée de La yaourtière de Samania et d’une laitière bien connue des consommateurs !

J’ai quand même essayé de nouveau avec du lait en poudre pour épaissir la consistance, et j’ai utilisé un sucre complet acheté en magasin bio appelé fleur de sucre. Son goût est incroyable, rien à voir avec du sucre blanc voire même de la cassonade, des parfums de réglisse et de caramel mélés … hum un vrai délice !
Il était donc impossible de les rater !

Ingrédients :

1 l de lait 1/2 écrémé
1 yaourt nature (ou un yaourt de votre dernière fournée de yaourts maison)
1 pot de yaourt de lait en poudre écrémé
5 c à c de sucre en poudre
1/2 gousse de vanille (1 entière pour un goût plus prononcé)
50 g de chocolat noir à pâtisser

Préparation :

Faites chauffer le lait avec les graines de vanille et la gousse fendue en deux. Après ébulliton, laisser refroidir.
Mélangez le sucre, le yaourt et le lait en poudre. Ajoutez petit à petit le lait tiédi (n’oubliez pas d’ôter la gousse de vanille) en fouettant.
Versez le mélange dans les pots de yaourt. Placez les dans la yaourtière et mettez la en route selon les instructions.
Quand les yaourts sont prêts, faites fondre le chocolat cassé en morceaux, au bain-marie. Puis ajoutez en sur le dessus de chaque yaourt. Enfin, le plus difficile, attendre que le chocolat durcisse en laissant les pots au réfrigérateur, avant de déguster !

N.B. : Pour les plus gourmands, comme Syl’, pensez à garder le reste de chocolat fondu (si vous ne l’avez pas déjà terminé !) et vous pourrez l’ajouter tel quel à vos yaourts au moment de les déguster …

Yaourts aux pruneaux

A la création de ce blog, je vous invitais à me suivre dans « mes essais culinaires, dans mes réussites … comme dans mes échecs » !
Jusqu’à présent je ne vous ai présenté que des recettes dont j’étais entièrement satisfaite. Aujourd’hui, je vais vous en présenter une qui m’a vraiment déçu ! Elle n’était vraiment pas à mon goût, mais elle pourrait être du votre, c’est pour ça que je vous la donne quand même. Avis aux amateurs de yaourts et de fruits secs …

Pour réaliser cette recette, je me suis inspirée du livre Yaourts, cent recettes de saison d’une bloggeuse spécialiste : La yaourtière de Samania. Son livre est vraiment très bien. On y trouve des recettes pour chaque saison, sucrées mais aussi salées, des classiques comme des très étonnantes. J’aime beaucoup ce recueil, et suis très contente de l’avoir trouvé.
Pour les yaourts aux pruneaux, j’ai donc testé sa recette, mais comme je voulais des yaourts plus ferme que d’habitude, j’ai ajouté du lait écrémé en poudre, comme conseillé pour obtenir cette consistance, car j’utilise du lait 1/2 écrémé au lieu de lait entier.
Je ne sais pas si ce sont ces changements ; j’ai obtenu des yaourts plus fermes, certes, mais acides, désagréables en bouche ! Je m’attendais à quelque chose de plus doux …
Mais je ne condamne pas cette recette, à réessayer mais dans sa forme originale, sans le lait en poudre.


Ingrédients :

1 l de lait 1/2 écrémé
7 pruneaux dénoyautés
1 yaourt nature (ou ferments)
1 pot de yaourt de lait écrémé en poudre
5 c à c de sucre en poudre

Préparation :

Mixez le lait avec les pruneaux.
Mélangez le yaourt, le sucre et le lait en poudre avec le fouet.
Ajoutez le lait et les pruneaux mixés petit à petit en continuant à fouetter.
Versez le tout dans les pots, placez les dans la yaourtière et mettez la en route en suivant les instructions.
Dégustez après passage au réfrigérateur …

Crumble de poulet et pomme aux flocons d’avoine

Voici une de mes recettes préférées ! Elle n’est vraiment pas compliquée et est rapide à réaliser.
La recette initiale était distribuée sous forme de tract libre service au rayon pommes dans un supermarché ! D’habitude, je les lis mais ne les prends jamais, mais cette recette m’avait mis l’eau à la bouche ! Et depuis, je la garde précieusement à portée de main …
Cette fois-ci j’ai réalisée une petite variante puisque j’y ai rajouté des poireaux, mais sans, elle est toute aussi délicieuse !
Le petit plus vient des flocons d’avoine qui rendent ce crumble très croustillant …


Ingrédients :
(pour 2 personnes )

2 blancs de poulet
3 petits blancs de poireaux (facultatifs)
1 pomme
1/2 oignon
1/2 c à c de curry en poudre
1 c à s de raisins secs
1 c à c d’huile d’olive
70 g de flocons d’avoine
50 g de beurre
25 g de parmesan
Sel, poivre

Préparation :

Lavez les légumes.
Pelez et émincez l’oignon.
Émincez les blancs de poireaux.
Coupez la pommes en quatre, ôtez le cœur et coupez la en cubes sans la peler.
Coupez les blancs de poulets en cubes.
Préchauffez le four à 180°C (Th. 6).
Faites chauffer l’huile dans une sauteuse. Faites y dorer les oignons et les poireaux. Puis ajoutez le poulet, la pomme et les raisins secs. Laissez cuire pendant 10 minutes en remuant de temps en temps.
Ajoutez le curry, salez et poivrez. Versez dans un plat à gratin.
Pour la pâte à crumble, mélangez les flocons d’avoine, le parmesan, et le beurre coupez en morceaux, du bout des doigts. Puis émiettez la sur le mélange précédent.
Mettez au four pendant environ 20 minutes , jusqu’à ce que ce soit doré !

C’est prêt ! A déguster bien chaud !

Poulet au lait de coco

Depuis le début de ce blog, vous avez dû vous rendre compte que j’apprécie particulièrement les épices, enfin surtout le curry, et les plats exotiques, en général. Alors, je vais continuer sur ma lancée et vous proposer un plat délicieux. Cette recette est inspirée du livre Cuisines du monde. Ce n’est pas la 1ère fois que je la fait et c’est toujours une réussite.
La recette originale propose de mettre des tomates fraîches dans le plat. Saison oblige, pas question pour moi d’en utiliser, donc je les ai remplacée par du coulis de tomate (merci Véro pour cette suggestion !). Le résultat fut tout à fait satisfaisant. A vous de juger …

Ingrédients :
(pour 6 personnes)

1 poulet découpé en morceaux
2 oignons
2 gousses d’ail
250 ml de coulis de tomates
250 ml de vin blanc sec
250 ml de bouillon de volaille
350 ml de lait de coco
1 c à c de curry en poudre
1 pincée de filaments de safran
Huile d’arachide ou de tournesol
Sel, poivre

Préparation :

Faites chauffer l’huile dans une sauteuse ou une cocotte. Y dorer les morceaux de poulet.
Hachez l’oignon et l’ail et ajoutez-les au poulet. Laissez dorer 5 minutes en remuant et ajoutez le coulis de tomates. Laissez cuire et continuez à remuer pendant 5 minutes.
Ajoutez le curry et le safran, puis le vin et le bouillon de volaille. Portez à ébullition, puis baissez le feu et laissez cuire 30 à 40 minutes à feu doux.
Ajoutez enfin le lait de coco et laissez cuire 5 minutes à feux doux. Salez, poivrez, c’est prêt !
Vous pouvez servir ce plat avec du riz. Le livre propose également de rajouter quelques morceaux de bananes jaunes dorées … et pourquoi pas des bananes plantain ?! A essayer …

Petits pains au jambon

Il nous restait dans le réfrigérateur plusieurs tranches de jambon de pays qui allaient bientôt périmer. Et je n’avais vraiment pas envie de les laisser perdre. Alors j’ai pensé à ces petits pains fourrés au jambon que l’on peut acheter chez certains boulangers. Je sais que Syl’ les adore ! Et je me suis dis que ça ne devait pas être si compliqué à réaliser. Je sais faire du pain blanc alors j’y rajoute une tranche de jambon et le tour est joué, non ?!
Voilà le résultat …

Ces petits pains étaient délicieux !!! Et oui, finalement, nous les avons mangé le soir même en guise de dîner ! Vous apprendrez au fur et à mesure des billets que nous sommes deux très gros gourmands … et gourmets !


Ingrédients :
(pour 8 petits pains)

500g de farine
1 c à c de sel
1 sachet de levure de boulanger déshydratée
8 tranches de jambon de pays
Fromage râpé
Eau

Préparation :

Mélangez la farine, le sel, la levure réhydratée (selon la notice d’utilisation).
Pétrissez en ajoutant de l’eau jusqu’à ce que la pâte se décolle de vos doigts (de mon côté, je fais le mélange au robot, si vous en avez un, c’est plus pratique !).
Recouvrez la pâte d’un linge légèrement humide et laissez lever dans un endroit tempéré (je choisi la pièce où il y a le cumulus !) pendant 30 à 40 minutes.
Reprenez la pâte et partagez la en 8 pâtons.
Aplatissez chaque pâton de la largeur d’une tranche de jambon. Déposez 1 tranche de jambon pliée en deux. Puis roulez la pâte et le jambon ensemble.
Faites de même pour les 7 autres pâtons. Puis laissez reposer encore environ 30 minutes.
Sur certains d’entre eux, vous pouvez y déposer un peu de fromage râpé.
Préchauffez votre four à 240°C (Th. 8) avec le lèche-frite.
Mettez les petits pains au four, sans oublier de verser un verre d’eau dans le lèche-frite pour créer un peu de vapeur. Au bout de 10 minutes, sortez le lèche-frites, et baissez le feu à 200°C (Th. 6/7) environ.
Ils sont prêts quand ils sont bien dorés !
A déguster chaud ou froids, à votre convenance !

Les crêpes de maman

Syl’ a fait un rêve cette nuit : il mangeait des crêpes avec de la confiture de mûre … Rêve exhaussé ce matin !

Ce sont juste des crêpes, mais je tenais à vous faire partager ma recette, ou plutôt celle de ma maman. Pour moi, ce sont les meilleures !

Ingrédients :
Pour 12 à 16 crêpes (voire davantage selon votre dextérité …)

4 œufs
250g de farine
1/4 l de lait
1/4 l d’eau
50 g de beurre
Eau de fleur d’oranger
Vanille liquide

Préparation :

Dans un saladier, mélangez les œufs entiers avec la farine.
Ajoutez le lait et l’eau. Mélangez bien.
Faites fondre le beurre et ajoutez le au mélange précédent.
Ajoutez l’eau de fleur d’oranger et la vanille liquide.
Laissez reposer quelques heures (enfin, moi, je saute toujours cette étape, pas le temps d’attendre !!!)
Cuire dans une poêle à crêpes huilée très chaude.
Dégustez avec ce que vous voulez : sucre semoule, pâte à tartiner, miel, confiture, crème de marron, compote, fruits cuits …

N.B. : Pour remplacer l’eau de fleur d’oranger et la vanille liquide, rien de tel que « arôm’crêpe », une préparation que vous trouvez au même rayon, et qui parfume parfaitement vos crêpes, malheureusement, là, je n’en avais pas !

Yaourts au Nutella

Depuis quelques mois, j’ai récupéré la yaourtière électrique orange et marron de ma maman. Objectif : pouvoir faire des yaourts à mon goût, sucré juste ce qu’il faut, et réalisé juste quand j’en ai envie sans risque d’oubli dans le réfrigérateur !

Les premiers que j’ai tenté sont des yaourts à la vanille, réalisés avec les graines de vraies gousses. J’en suis très satisfaite ! Malheureusement, cette semaine, envie de yaourt, mais plus de vanille …
Alors il me fallait une autre idée. En ce moment, l’envie de Nutella est assez forte également alors pourquoi ne pas tester des yaourts au Nutella !
En parcourant de nouveau le net, j’ai découvert des tentatives, alors je me suis lancée !

Ingrédients :

1 l de lait 1/2 écrémé
1 yaourt nature
8 c à c de Nutella
2 c à s de sucre semoule

Préparation :

Mettez le Nutella dans un saladier. Ajouter le yaourt, et mélanger ( le mélange est un peu difficile !).
Puis ajouter le lait petit à petit. Enfin ajouter le sucre.
Versez dans les pots, et placez dans la yaourtière, mettez la en route.
Suivez les instructions.
Dégustez après avoir mis au frais.

Résultat : Moyen.
Le Nutella n’est pas vraiment mélangé au yaourt et une grande partie est remontée au dessus. Le goût est donc concentré dans cette partie.
Malgré l’ajout de sucre (étonnant avec tout ce Nutella !), le yaourt n’est pas si sucré.

Pourtant, il se laisse manger !
Testez et vous jugerez par vous-même …